AUTOUR DU M de VERONIQUE LOUATY

01/03/2017


Véronique Louaty ©olivieramsellem

Chaque semaine la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) interview une personnalité marseillaise autour du M
Aujourd’hui, découvrez les M de Véronique Louaty… 

Quand elle ne sort pas son accent pour parler pizza comme on parle de diamants, Véronique Louaty – directrice artistique et fondatrice de l’agence Bepi Valeriodéniche avec amour les tendances et créateurs de demain. Et si dans une autre vie elle était danseuse professionnelle, sa rencontre avec Emma François  (Sessùn) la glissera dans un autre monde : celui de la mode. Elle intègre le Who’s Next il y a 15 ans avant d’ouvrir ses propres bureaux. Puis y revient en 2013 pour collaborer avec Xavier Clergerie et crée le très cool Don’t Believe The Hype, elle travaille également au côté de Laetitia Ivanez (Les Prairies de Paris), s’occupe de la ligne éditoriale mode et des achats de la boutique Jogging à Marseille… De Milan à Paris, autant de missions qu’elle mène avec grâce, sans jamais renoncer à porter ses survêt’ colorés !

M comme Mode 
La Provence, Manon, des ronds et des carrés, des santons, du mimosa et l’amour d’un gitan. Simon je t’aime, je t’aime d’amour. 

M comme Marseillaise
Elle s’appelle Chloé, Flavia, Odelia, Amal ou Rosalie. On la surprend dans les images du photographe Olivier Amsellem, qui a su avec sa boutique Jogging donner un lieu de vie à cette nouvelle fille de chez nous. Elle est beaucoup plus attentive et experte de ce qui fait et nourrit la mode de sa génération. Et même si parfois elle s’habille toujours peu et clinquant, lamé et fortement logotypé, elle n’a rien à envier à ses amies parisiennes ou californiennes. D’ailleurs Rihanna en Santon est la preuve vivante que Marseille a un pas d’avance sur la tendance. 

M comme MMMM
Je rajouterais bien un cinquième M comme une cinquième étoile de luxe pour celui du mois de Mai. Bravo pour ce prochain rdv du 12 mai, avec Jacquemus invité d'honneur du Festival OpenMyMed.

M comme Meeting 
Ma grand-mère, confectionneuse, elle me berçait enfant sur son dos tout en activant la pédale de sa machine à coudre. 

M places
La cour de la boutique Jogging et le sourire de la patronne Charlotte Brunet, "le coeur gros comme ça "de Julia Sammut de l’Epicerie l’Idéal, le bleu indigo d'Emma François, l'or de Frédérique Dessemond, la chambre à louer de L’empereur, le regard de Clara pour son webzine Les Marseillaises, la terrasse de Spok un midi en plein mois de juillet, la cabine d’essayage chez Egg, la vitrine des Galeries Lafayette avec sa collection dessinée par Laetitia Ivanez, la librairie de la Friche la Belle de Mai, le backside de la Backside gallery, la musique de DJ Sundae quand il vient jouer à La Dame Noir, les baraques à panisses à l’Estaque, les fleurs de Digitale, le toit du Corbusier côté Vélodrome, la plage de Corbière l’hiver, Malmousque l’été, le camion à Pizza en bas de chez moi, la cuisine de ma mère…. 

Le site de Bepi Valerio ici

Véronique Louaty ©olivieramsellem

Associés à cet article