CARTE M PAR MICHEL BONZI

07/07/2017


©Emmanuel Bournot

Chaque semaine la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) part à la découverte de la Carte Marseillaise  d’une personnalité. Aujourd’hui découvrez la Carte M de Michel Bonzi. 

Le couturier designer Michel Bonzi fête cette année les trente ans de sa maison de couture où il y perpétue l’art du cousu main, du geste artisan, exigeant et technique, apportant sa touche en jouant avec les codes du luxe. Passionné et inspiré, le couturier ne cesse d’innover pour tisser du rêve. Michel Bonzi crée exclusivement des robes sur-mesure et personnalisées. Réputé pour ses robes de mariées somptueuses, le couturier habille la femme pour tous les moments de la journée : tenues du jour, soir, grand soir, en court, en long, une touche « couture » pour des tenues toujours élégantes  et uniques.

« Mon Marseille à moi

Marseille et moi une longue histoire qui a débutée en 1983 où nous avons commencé à nous apprivoiser puis, à partir de 1987, séduit par son attrait, j’y suis venu beaucoup plus régulièrement. Tout a commencé avec Brigitte Vuibert, journaliste au Provencal (la Provence aujourd’hui) - en charge de la rubrique mode - que j’avais contacté suite au défilé de ma toute première collection à Château-Arnoux (04) où je vivais à l’époque. Elle était venue visiter mon atelier installé dans une grande maison de maitre où j’occupais une aile. Quelle n’a pas été sa surprise en découvrant « l’antre » de mes créations ! l’endroit même où je créais déjà des robes du soir était un endroit isolé en pleine campagne. Ce décor avait de quoi surprendre ! De la grande baie vitrée devant laquelle étaient installées les machines à coudre, s’étalait à perte de vue de grands champs avec les montagnes en fond. Je visualise toujours l’étonnement gravé sur son visage à la vue de ce lieu à la fois magique mais perdu. C’est suite grâce à son article que les choses ont commencé à bouger un peu plus pour moi. Le téléphone s’est mis à sonner.
En 1987, à la suite d’un défilé au Château des Fleurs à Marseille en compagnie de deux ou trois autres créateurs, j’ai fait la connaissance de Maryline Vigouroux qui souhaitait déjà fédérer, créer une synergie avec les créateurs marseillais et alentours. Son dynamisme associé à mon envie de rendre mes créations visibles, d’avoir une vitrine pour y exposer mes robes m’ont décidés à m’installer à Marseille, d’abord dans le quartier Opéra et, depuis 2006 boulevard Notre Dame. Me voilà pris à l’époque dans cette mouvance, en route pour un long parcours qui se poursuit aujourd’hui encore dans cette ville aux mille visages, tantôt sublime, tantôt déroutante mais toujours authentique et attachante.
Mon plus grand désir serait de pouvoir lui donner une image plus glamour au travers de mes créations, que chacun puisse se dire que Marseille est aussi synonyme de haute couture, d’élégance et de qualité. » 

Mes bonnes adresses :
Restaurant les Arcenaulx, un lieu proche de mon travail ou la cuisine et l’accueil sont toujours au top
Prado Falque enchères, installée depuis peu 26 rue Goudard  lieu où j’affectionne particulièrement aller dénicher des trésors du passé
Maison Empereur un magasin comme à la belle époque où on peut trouver mille et une choses dans un décor empreint de nostalgie.
Emmanuel Bournot, mon ami photographe au parcours fulgurant à la hauteur de son talent pour ses sublimes images
Matières et ambiances, mes voisins, véritable caverne d’Ali baba ou trouver un cadeau est toujours un plaisir

©Emmanuel Bournot