Carte M par Elodie Lienard

21/04/2017


Elodie Liénard

Journaliste pour les pages Provence du magazine ELLE, Elodie Liénard s’est installée à Marseille il y a 8 ans et n’en finit pas de découvrir la ville. Dans ses articles, elle met en lumière toutes les personnalités créatives qui font de Marseille, une ville si singulière. 

« Marseille, c’est un voyage.
Marseille est ma ville de cœur. Je l’ai choisie. A la fin des années 90, je venais y passer du temps, et pour la parisienne que j’étais, venir ici était comme un grand voyage. Je traînais à Noailles ou à la Porte d’Aix, j’arpentais la corniche à pieds, et je m’arrêtais bronzer sur un rocher à Malmousque. Les épices, la lumière intense et le soleil mordant m’emmenaient très loin… Dans ces années-là, Marseille était brute, excessive, contradictoire. Plus urbaine que sa rivale capitale par bien des aspects, mais avec la nature – la vraie, pas l’apprivoisée ! – à ses pieds. Et ce port, comme une promesse de grand départ…

Alors, quand j’ai décidé de quitter Paris en 2009, Marseille s’est imposée à moi. Le Corbusier m’a tendu la main, et j’ai trouvé un nid pour fonder ma famille, tout en haut d’une cité radieuse. Aujourd’hui, je ne me lasse pas de découvrir l’énergie des habitants de cette ville, leur esprit créatif, leur inventivité, leur style. On ne trouve nulle part ailleurs en France, un terreau si fertile pour les créateurs en tous genres ! Et mon travail à moi, c’est de les mettre en valeur : facile ! 

Alors bien sûr, l’esprit nordiste me rattrape parfois et je râle contre les défauts de cette ville : les doubles files, les papiers gras, les survêtements bleu OM, le mistral qui rend fou et auquel je ne m’habitue pas. Je ne me sens d’ailleurs toujours pas « d’ici ». J’ai donc l’impression que mon voyage se poursuit. Un voyage immobile. Un voyage infini ». 

Coups de cœur :
Pour manger (sur place et à emporter) : Epicerie L’Idéal
Pour s’habiller : Bird Song (été comme hiver)
Pour s’émerveiller : La Cité Radieuse (le toit terrasse, le jardin d’hiver, le Mamo, la librairie Imbernon)
Pour profiter des enfants : Le Parc Borély (les manèges, les rosalies, les paons, le Café Borely, les pelouses à pique-nique…).
Pour frimer (auprès des parisiens) : Le cours de yoga dans les jardins du Pharo

Elodie Liénard