Denim : les échanges de coton mélangé en forte hausse sur 5 ans

06/08/2015


Marseille concentre les plus belles marques de jeans françaises, comme, pour n'en citer qu'une poignée, Kaporal, le Temps de Cerises, Reiko et Les P'tites Bombes. Un atout majeur puisque le jeans est en pleine expansion. Les pièces en denim contenant moins de 85 % de coton représentent désormais 37,3 % des échanges internationaux, contre 16,1 % en 2009. Le denim à coton mélangé pèse désormais 1,7 milliard de dollars dans les échanges. Les échanges de denim intégrant plus de 85 % de coton sont eux tombés à 2,9 milliards de dollars.

Selon l’enquête, cette montée en puissance du denim à moins de 85 % de coton devrait notamment profiter du prix relativement faible du carburant et des fibres synthétiques. La flambée record connue par le prix du coton en 2010 a très largement appuyé ce phénomène. De même que la demande croissante de slims et autres jeans « morphologiques » s’adaptant au physique de leur propriétaire.