Les Rencontres de La Mode

En collaboration avec le projet tuteuré du Master 1 des Métiers de la Mode et du Textile - AMU

16/11/2016


Au centre Dominique Barbiery, entouré des étudiants du Master Mode (AMU)

Initiées par La Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM), les Rencontres de la Mode offrent aux étudiants du Master des Métiers de la Mode et du Textile et de l’IICC Mode ainsi qu’aux pool de créateurs de la MMMM, un cycle de conférences donné par les personnes les plus influentes de la filière Mode.

La première journée des Rencontres de la Mode accueillie par La Villa Méditerranée, a donné la parole à Dominique Barbiery, Directeur des Métiers d’Art et Directeur adjoint des Manufactures Mode/Maison CHANEL, partenaire de la MMMM et Jina Luciani créatrice d'OCCIDENTE et M Major 2016 qui ont dévoilé leurs parcours exceptionnels et leurs visions novatrices sur 2 thèmes phares, la transmission du savoir-faire et le textile écologie.

Jina Luciani- créatrice OCCIDENTE – M MAJOR 2016
Jina Luciani, jeune créatrice pleine de vie et à l’optimisme contagieux a partagé son concept de création qui tient en deux mots : éthique et esthétique. La lingerie et les vêtements Yogawear écologiques qu’elle propose sont composés de matériaux naturels tels que le coton, la soie et le lin (certifiés GOTS et OEKOTEX bien évidemment). Véritable précurseur dans son domaine, Jina Luciani s’inspire aussi bien de l’art, pour les émotions qu’il est capable de dégager que de l’architecture pour les volumes originaux. Les couleurs phares de sa collection actuelle sont dans les tons de noirs, beiges et blancs. Très soucieuse de l’environnement, la talentueuse entrepreneuse privilégie au maximum les matières premières venant de France, et fabrique ses créations sur place, en Provence. De nature curieuse grâce à ses nombreux voyages, Jina Luciani vend ses produits dans le monde entier (15 pays, en passant par le Japon, la Chine, les USA, Europe, Dubaï...). Cependant, Jina garde les pieds sur terre, elle préfère une entreprise qui prospère en protégeant son éthique, sa qualité et technicité incomparable plutôt que produire en très grosse production sous peine de voir ses valeurs s’effondrer. Toujours dans l’air du temps, Jina a une personnalité plus que prometteuse, cette incroyable créatrice est à suivre de près !

Dominique Barbiery - Directeur des Métiers d’Art et Directeur adjoint des Manufactures Mode/Maison CHANEL, partenaire de la MMMM
Dominique Barbiery, micro en main transmet sa passion pour les savoir-faire des Métiers d’Art de Chanel, une division qui regroupe 10 Maisons représentant différents métiers. Georges Desrue, spécialisé dans la fabrication des boutons pour Chanel, Lemarié et Guillet artisans plumassier, Maison et Chapelier spécialiste des chapeaux (de feutre, paille ou tissu) avec plus de 300 formes, Lesage pour la broderie, Massaro pour les chaussures sur-mesure, Goossens Paris créateur de bijoux et mobilier, Montex connu pour sa « broderie architecturale », Causse fabricant de gants en cuir depuis 1892 dans la ville de Millau, et Lognon avec son fameux plissé, sont autant de Maisons et de savoir-faire que Dominique Barbiery se doit de protéger et transmettre au quotidien. Former et communiquer auprès des jeunes sur ces métiers uniques et ancestraux est le meilleur moyen pour sauvegarder ses savoir-faire devenus très rares de nos jours. Le monde de la mode et du luxe a besoin de ces techniques qui doivent cependant être innovantes et adaptables à notre époque. Cet amoureux des Métiers d’Arts a eu le don de nous faire rêver quelques instants sur la beauté de ces métiers, en partageant les créations Haute Couture du marseillais Yacine Aouadi où plumes et broderies se rencontrent sur des silhouettes d’une grande modernité. Un créateur talentueux repéré également par la MMMM qui en 2016, lui a offert sa première exposition grand public au MUCEM et au Château Borély, dans la cadre de son Festival OPENMYMED

La deuxième journée des Rencontres de la Mode accueillie par La Villa Méditerranée a donné la parole à Yvann Pluskwa, Architecte Marseillais, et Vincent Faraco, Co-fondateur de la marque Végétalement Provence accompagné de Marijke Zijlstra Samb, communication manager. Ces intervenants ont partagé leurs expériences professionnelles uniques et leurs valeurs d’entreprises basées sur 2 thèmes : l’architecture commerciale et la cosmétique écologique.

Yvann Pluskwa - Architecte Marseillais
Yvann Pluskwa, architecte passionné, illustre le but de l’architecture en exposant comment cette discipline est aussi bien un abri pour le corps que pour les rêves. L’architecture favorise un échange avec le monde qui lui permet d’être porteuse de sens et de messages. Yvann Pluskwa apporte une dimension poétique à la société à travers son travail dans l’architecture des boutiques de mode. Il a réalisé plus de 50 magasins pour le groupe Marseillais American Vintage, mais également pour les boutiques SugarStella Forest, Reiko, Allan-Joseph et Diam Factory. Très soucieux de l’écrin imaginaire d’une marque, il recherche avec le maître d’ouvrage l’architecture la plus propre à l’ADN de la marque. Pour American Vintage, Yvann Pluskwa met en avant la pureté, la naturalité, la féminité, la délicatesse et la vitalité qu’incarne cette marque marseillaise. Ces valeurs sont présentes physiquement dans les magasins American Vintage avec l’implantation d’un arbre comme symbole de la nature ainsi qu’avec des intérieurs très épurés, calmes et sensoriels. Yvann met ses intuitions au service du créateur et du produit avec 3 conditions à remplir: le bien-être, l’ergonomie visuelle et la matière. Définir la boutique idéale d’une marque reste avant tout le fruit d’un travail intellectuel et d’une véritable complicité entre le maître d’oeuvre et l’architecte. Lorsqu’un client quitte un magasin, il doit ressentir l’impression d’avoir vécu une expérience poétique et enrichissante unique.
Yvann Pluskwa a également présenté certains de ses travaux lors de l’exposition du Terreau Français présentée à la 15ème biennale de Venise, comme le parc ludico-sportif de Sormiou créé par son atelier d’architecte.

Végétalement Provence - Vincent Faraco, Co-fondateur, et Marijke Zijlstra Samb, Communication & Press Manager
Vincent Faraco a fondé Végétalement Provence avec Jean-Marc Delabre en se basant sur l’idée d’une société idéale qui offre de beaux produits et de beaux services. Cette entreprise se différencie des grands groupes cosmétiques internationaux grâce à ses produits naturels, organiques et techniques, composés principalement de végétaux. En tant que leader sur ce marché de niche, ils investissent continuellement en Recherche et Développement. Les deux mots phares utilisés par Vincent Faraco pour décrire son entreprise sont « technique » et « végétal ».
Végétalement Provence porte un grand intérêt au respect de ses valeurs qui sont la préservation de l’artisanat et la motivation à bien faire. Plusieurs grandes personnalités comme le coloriste américain Rodolphe ou encore la créatrice Isabel Marrant ont adopté cette vision innovante. Une philosophie éco-responsable et généreuse, représentée à travers la citation de Vincent Faraco : « On est plus riche en donnant ». Végétalement Provence porte également haut ses valeurs environnementales en créant des produits végétaux dont une grande partie des matières premières sont extraites de notre terroir méditerranéen. Référencée dans de nombreux concepts stores, Végétalement Provence est présente dans le monde entier, de la Russie à la Californie. Leurs produits apportent une attention toute particulière aux attentes de leurs acheteurs malgré la diversité de ces derniers. En effet, ils ont trois types d’acheteurs : Les citoyens éco-responsables, les puristes techniques qui exigent des produits particulièrement performants, et les businessmen qui souhaitent augmenter leur chiffre d’affaire en proposant des produits à forte valeur ajoutée.
Aujourd’hui, cette succes story continue de se développer avec une nouvelle gamme de tisanerie. La créativité et la générosité de ses dirigeants offrent des belles perspectives alliant innovation et valeurs humaines. Cette entreprise gorgée d’optimisme nous prouve que tout est possible et qu’avec de la motivation et du travail, nous pouvons donner vie à toutes nos passions et nos projets.  

L’équipe du BDE Master des Métiers de la Mode et du Textile : Natacha Nicolas, Pauline Delsert, Li Li, Natalya Kim, Amélie Thibert 

Cliquer ICI pour découvrir le programme des Rencontres de la Mode 

 

Au centre Dominique Barbiery, entouré des étudiants du Master Mode (AMU)

Associés à cet article