Hommage à Pierre Bergé

12/09/2017


« Cher Pierre,

Le rituel de nos rencontres aura duré 30 ans avec une ambition partagée, celle de faire de Marseille une Métropole de mode de l’Europe du Sud. 
Je me souviens de tous nos échanges à l’avenue Marceau, à Saint- Remy, ou à Marseille.
De votre indulgence face à mon amateurisme où en 1987, à la lecture du montant de votre mécénat je vous avais posé la question si votre soutien était mensuel ou annuel ?
Ce à quoi vous m’aviez répondu : dites-moi le montant ? et au bout d’un silence qui me parut une éternité vous m’annonciez la multiplication par 12, mais en un seul versement…

Je me souviens de votre curiosité, de vos interrogations aussi sur ce qui pouvait dans la durée, installer notre savoir-faire dans le domaine de la formation universitaire, vous qui aviez fait naître l’Institut Français de la Mode, sur notre concours OpenMyMed Prize, son contenu et sa dotation, sur les réseaux que nous pourrions tisser avec cette jeune génération de créatifs.
Sur un futur à réinventer avec de nouveaux codes stylistiques venant de la Méditerranée. Combien de fois avons-nous fait référence à Yves Saint-Laurent citoyen du monde né à Oran, le plus pluriel de nos couturiers, le plus voyageur, le plus explorateur, le plus aventurier. 
C’est ensemble en 1993 que nous avions choisi le titre de l’exposition inaugurale du Musée de la Mode à Marseille « Yves Saint-Laurent : Exotismes ».  

J’ai trouvé toutes ces années auprès de vous, l’expérience d’un homme engagé, audacieux, courageux, visionnaire, généreux, à la fois homme d’affaire et mécène des grands mouvements du XXIe siècle. 
Le 8 septembre vous avez entrepris un dernier voyage, et malgré ma tristesse je ne suis pas dans la nostalgie. 

C’est le cœur rempli de LOVE FOR EVER Yves et Pierre que je franchirai les portes de vos fondations.

Affectueusement. 

Maryline Bellieud-Vigouroux »

Associés à cet article