La cabine d’essayage se déplace chez vous

26/06/2014


Pourquoi restreindre un client à la contigüité de 2m2 et un seul miroir pour essayer des vêtements qu’il préfèrerait tester à l’extérieur du magasin ? Après tout, si le consommateur est fiable, autant lui montrer que vous avez confiance en lui non ? GU prend le pari de faire de la rue ses cabines d’essayage.

« Vas-y, marche un peu, tourne toi », « oui mais avec ses chaussures on ne se rend pas bien compte », « j’arrive pas à juger si je serai vraiment à l’aise là dedans », « je ne sais pas si ça va avec ce que j’ai déjà »… Nous pourrions en faire un livre de poche La litanie des classiques d’essayage. Pour ne pas apporter son écot au dictionnaire des phrases toutes faites de shopping, GU réalise avec « GU Fitting » sa propre version de « 24 heures chrono ».

Du 18 au 30 juin dans un nouveau magasin de Tokyo, le discounter japonais de prêt-à-porter propose à ses clients de repartir chez eux avec au maximum trois vêtements de leurs choix : ils ont une journée pour les essayer avant de revenir les rendre en boutique, sans obligation d’achat. Primo, le quidam intéressé n’a pas eu à payer avant d’essayer les objets du désir dans sa vie normale ; secundo les fringues retournées ne seront pas remises en rayon mais uniquement réutilisées sur les mannequins en magasin.

Source : http://www.influencia.net/fr/