Les MAN/ WOMAN shows en tête d’affiche

10/02/2015


Candice Doigneau, élève en Master1 des Métiers de la Mode et du Textile de Marseille (AMU) tenait le stand Zespà aux Man et Woman, derniers nés des salons professionnels internationaux. Elle revient pour nous sur son expérience.

Petits derniers des salons de mode internationaux, les salons MAN et WOMAN ont déjà la cote et une certaine réputation dans le milieu. Leur credo ? Une sélection de marques pointues et triées sur le volet. Car ce que les organisateurs veulent éviter, c’est de devenir une usine à mode. Ils veulent garder le contrôle des marques et créateurs présents sur les salons, et ainsi créer une atmosphère familiale où exposants et acheteurs établissent des liens solides au fil des saisons et des collections.

Ce qui compte aussi pour eux, c’est l’univers de marque. Ils privilégient les marques avec une vraie histoire, un vrai univers, un concept. Autant vous dire que les candidats sont nombreux, mais la sélection est rude !

Les salons de mode n’étant que très peu renouvelés, l’idée est lancée par une bande d’amis français : créer et organiser un nouveau fashion show. L’histoire du MAN commence donc en 2012 avec la première édition tenue à Paris. Paris, c’est la référence mode par excellence, et avec un tout nouveau salon frenchie il ne pouvait pas avoir lieu ailleurs !
Le concept : Le « MAN », est un salon réservé aux collections pour homme. Fort de ce premier succès, il y aura dorénavant trois sessions par saison : NEW-YORK, PARIS, TOKYO. Trois capitales de la mode, trois marchés essentiels où le MAN a vite fait parler de lui. Très vite, les acheteurs internationaux se font de plus en plus nombreux, et la version féminine n’a pas tardé à faire son apparition, annonçant ainsi la naissance du « WOMAN » pour les collections femme.

C’est le MAN Tokyo, qui se tenait ces 3-4-5 Février au stade de Yoyogi, qui a fermé la marche du round masculin. Une soixantaine de marques est venue présenter la collection masculine de la saison Automne-Hiver 2015/2016. Parmi les marques dites « pilotes » déjà bien connues du grand public on retrouve notamment Timberland, Skingraft ou encore Reebok Classics. Mais les marques Françaises n’étaient pas en reste et ont bien représenté le drapeau tricolore : Le prêt-à-porter de BLEU DE PANAME, les sacs des ATELIERS AUGUSTE, ou bien les souliers et sneakers made in France de ZESPA AIX-EN-PROVENCE, pour ne citer qu’elles, ont été très remarquées.

Mon rôle sur place était d’animer le stand de Zespà et de représenter la marque. Accompagnée de ma collègue, nous étions chargées de présenter la nouvelle collection aux acheteurs venus nous rendre visite. C’est une étape clé pour conclure une vente, car une présentation détaillée et soignée permet aux potentiels acheteurs de bien comprendre la collection. Outre la prise de commande, ce salon a aussi été l’occasion de faire connaître la marque auprès de journalistes souhaitant rédiger des articles. Enfin, il m’a permis de rencontrer des clients avec qui j’avais pu échanger par mail pendant plusieurs mois auparavant.

La prochaine étape ? Le WOMAN New-York qui aura lieu du 22 au 24 Février. Et enfin le WOMAN Paris qui viendra clôturer la saison du 6 au 8 Mars, avant la reprise en Juin pour la présentation des collections Printemps-Eté 2016.
Vous pouvez suivre le MAN sur Facebook et Instagram (#manwomanshows) et retrouver ici les 10 marques les plus cools du MAN New-York