Que le cycle des rencontres de la mode commence

07/04/2016


Durant ces trois jours, les étudiants en Master des Métiers de la Mode et du Textile (mais pas que) ont le privilège de rencontrer divers dirigeants d’entreprises du secteur. Au programme : récits d’expérience, échanges et confidences. L’occasion pour nous de vous dévoiler quelque peu l’univers de ces créateurs de tendances. 

Pour commencer la matinée : Jean François Rey 

Jean François Rey en quelques mots, c’est l’histoire d’un créateur qui a bouleversé le domaine de l’optique par un univers moderne et singulier parce que décalé. Ce dernier a su intégrer la notion d’esthétique et de style qui n’existait point auparavant dans le monde de la lunette au point de transformer une banale prothèse en un véritable accessoire de mode. Aujourd’hui il compte à son actif quatre marques fortes bien que complémentaires, qui ont permis de conquérir une clientèle ciblée, à la fois diverse et variée, en France mais surtout à l’étranger. Une success story entre le Jura et Marseille bercée par une signature stylistique identitaire, le goût prononcé pour l’innovation mais avant tout de la qualité, ce qui permet aujourd’hui à Jean François Rey de se positionner en véritable moteur du marché lunetier. 

Pour continuer en beauté : Valentine Gauthier 

A l’origine, Valentine Gauthier se destinait à devenir ingénieur dans le domaine de l’environnement. Durant son cursus, constatant l’ampleur qu’occupait dans son esprit sa passion, elle décide de tout abandonner pour se consacrer à ce qu’elle aspirait réellement, soit travailler dans la création. C’est ainsi que depuis 2007, elle est la fondatrice de sa marque éponyme d’accessoires mais surtout de vêtements. Des pièces marquées par un style unique, un équilibre entre inspiration marseillaise et imprimés graphiques, pour un look à la fois urbain, raffiné et éthique.

Méliné Jamakorzian, Etudiante en master 1 Métiers de la Mode et du Textile -